COMMENT LES UTILISER ?

Consultez les Précautions d'utilisation des argiles avant de les utiliser

Comment les utiliser ?

LA VOIE INTERNE

Les argiles peuvent être tout simplement ingérées. Simplement oui, mais en respectant quelques règles d'usage !

Par voie buccale, différentes manières d'utilisation existent :

  • L'eau d'argile. Elle est obtenue après avoir mélangé un verre d'eau et une cuillère à café d'argile ultra-ventilée. Puis, après avoir laissé reposer 3 à 4 heures ; l'argile s'est déposée au fond du verre et l'eau d'argile correspond au surnageant. C'est ce liquide seulement, légèrement trouble, qui doit être bu.

  • L'eau argileuse. Elle se prépare de la même façon mais pour celle-ci, avant de boire, on mélange le tout.

Une cure d'argile

L'idéal pour la prise d'argile oralement est d'en consommer une cuillère à café par jour. L'argile doit se prendre soit le matin au réveil, soit le soir au coucher, soit 30 minutes avant un repas ... Vous avez le choix ! Une première cure de trois semaines peut être envisagée puis après une pause d'une à plusieurs semaines il est possible de poursuivre avec des cures d'une semaine entrecoupée d'une semaine de pause.

LA VOIE EXTERNE

Outre la voie interne bien connue pour soulager notamment les problèmes d'ordre digestifs, l'utilisation de l'argile par voie externe découle de l'instinct, pourrons-nous dire, animal ! En effet, qui n'a jamais vu un petit cochon ou, pour les plus chanceux, un éléphant se rouler dans la boue ? Ces derniers sont bien malins et connaissent les bienfaits de notre chère argile... La voie externe est une manière simple et rapide d'utilisation de l'argile. Différentes applications sont alors possible...

Le masque à l'argile

Le masque de beauté à l'argile peut se réaliser, sur le visage, les cheveux ou même certaines parties du corps. C'est un soin de beauté incontournable comme en témoigne cette image, assez courante pour se faire remarquer, d'une femme yeux fermés, concombres au rendez-vous, un masque d'argile esthétiquement appliqué... Pour réaliser un masque à l'argile, c'est la formule de la pâte d'argile qui est utilisée.

En évitant les yeux, il est à appliquer au niveau du visage et à laisser reposer pendant une quinzaine de minutes, tout en évitant que l'argile sèche. Préférer une application en couche épaisse sur une peau humidifiée puis rincer à l'eau claire, froide ou tiède. Un masque peut être réalisé de manière hebdomadaire. Pour un masque capillaire, le mode d'emploi sera le même. Ne pas hésiter à masser le cuir chevelu délicatement avant de laisser agir l'argile.
Que ce soit pour la peau ou les cheveux, la variété de l'argile à utiliser (blanche kaolin, verte montmorillonite - illite, etc...) dépend principalement du type de peau et de cheveux. Le temps de pose est également à adapter.

Le cataplasme

Cette méthode est une des plus connues ! Pour un cataplasme réussi, une pâte argileuse bien équilibrée, ni trop fluide ni trop épaisse, doit être préparée. Tout va dépendre de la quantité d'eau utilisée. Dans ce cas, de l'argile en poudre de différentes formes peut être choisie. Prévoyez suffisamment de mélange pour que le cataplasme ait une épaisseur d'environ 2 centimètres et qu'il déborde un peu de la zone à soulager. Déposez le mélange à l'aide d'une spatule en bois. Sa durée sera variable selon le problème... une heure ou bien une nuit entière.

  • Par exemple, pour des plaies purulentes, il est primordial de renouveler le cataplasme chaque heure.
  • Si le cataplasme a pour but de cibler un organe profond ou bien un tissu osseux, il pourra durer une nuit entière.

Une argile après utilisation est chargée d'impuretés et de toxines, jetez la et ne la réutilisez surtout pas !
Le tout est d'obtenir un mélange qui ne sèche pas, la quantité d'eau doit être suffisante mais la température est également un facteur à considérer. Cataplasme froid, tiède ou bien chaud ? Qu'en est-il ? Cela sera avant tout dépendant du problème rencontré mais également de la sensibilité de chacun. La température peut aider à potentialiser des effets !

  • Dans le cas d'une plaie ou brûlure par exemple, on favorise un cataplasme plutôt froid pour ne pas agresser la zone atteinte.
  • Lors de rhumatismes, le cataplasme d'argile chaude est recommandé pour soulager d'autant plus la zone. Attention toutefois si la zone est inflammée préférez un cataplasme froid.

Veillez à chauffer l'argile au soleil ou bien, si le temps ne vous le permet pas, au bain marie ! Interdiction d'utiliser le four à micro-ondes qui viendrait ruiner les qualités énergétiques tant recherchées des argiles ! Le cataplasme est de mise pour de nombreuses situations, que ce soit des problèmes musculaires, osseux, des douleurs...

Le bain de boue d'argile

Pour transformer votre bain en un bain de boue grandeur nature, ajouter 3 à 4 cuillères à soupe d'argile dans l'eau chaude de votre baignoire. Ces bains peuvent être journaliers et durer 15-20 minutes, ou bien hebdomadaires, tout va dépendre de l'affection que l'on veut soulager. Ces bains sont par exemple recommandés en cas de rhumatismes, d'affections osseuses ou encore en cas de fatigue ou de stress. Il est également possible de réaliser des bains de pieds ou de mains. Vous pouvez dans ce cas réaliser la boue argileuse dans une bassine. Mais quelle argile utiliser ? Cela va dépendre de votre type de peau mais sachez que les argiles vertes montmorillonite ou illite sont très polyvalentes.

Le poudrage

De la poudre sèche seule peut être utilisée pour les enfants et les bébés notamment. En tant qu'alternative au talc ou encore à saupoudrer sur des petites plaies, l'argile joue un rôle anti-infectieux majeur et favorise également la cicatrisation.