Peau déshydratée

14/03/2021

Peau sèche ou peau déshydratée : l'erreur à ne pas faire

Une peau déshydratée est une peau qui manque d'eau.
Tiraillements, picotements, teint terne, manque de souplesse... La déshydratation se manifeste par une sensation d'inconfort, particulièrement après le nettoyage ou la douche.

On assimile souvent peau sèche et peau déshydratée, mais la déshydratation peut toucher tous les types de peaux, qu'elles soient sèches, mixtes ou grasses.

Tandis que la peau déshydratée est en manque d'eau, la peau sèche manque de gras, de lipides. Si les peaux sèches sont souvent déshydratées, l'inverse n'est pas vrai !

La peau déshydratée tiraille et est inconfortable, sans pour autant présenter de plaque de sécheresse ou desquamation. Elle peut d'ailleurs produire trop de sébum afin de tenter de se rééquilibrer, et avoir les pores dilatés sur certaines zones.
À la différence de la peau sèche, la peau déshydratée est un état ponctuel auquel on peut mettre fin en adoptant les bons réflexes.
Il est important de ne pas se tromper dans son diagnostic car peau sèche et peau déshydratée ne se traitent pas de la même façon, et des soins trop riches et nourrissants ne permettront pas de remédier à la déshydratation. 

Comment reconnaître une peau déshydratée : 4 signes qui ne trompent pas

J'ai la peau déshydratée si :

  • Ma peau tiraille, picote, sans pour autant présenter de plaques de sécheresse

  • Ma peau est inconfortable après le nettoyage et en sortant de la douche

  • J'ai des petites stries et ridules de déshydratation

  • Ma peau absorbe rapidement les soins

Pourquoi j'ai la peau déshydratée ?

La déshydratation est due à une altération de la fonction barrière de la peau, qui n'arrive plus à retenir l'eau dans les tissus. Le film hydrolipidique ne joue plus son rôle, ce qui entraîne une accélération de la perte en eau.
De nombreux facteurs peuvent être à l'origine d'une peau déshydratée, notamment:

  • des facteurs environnementaux (froid, vent, pollution, soleil, chauffage et climatisation...)

  • des facteurs liés au mode de vie (consommation de tabac et d'alcool, hydratation insuffisante, stress, fatigue...)

  • la prise de certains médicaments

  • l'utilisation de cosmétiques inadaptés (ne pas hydrater sa peau sous prétexte qu'elle est grasse, utiliser des soins trop décapants ou au contraire des soins trop riches réservés aux peaux sèches)

Peau déshydratée : 

Si la peau produit naturellement de l'huile via le sébum, elle ne produit pas d'eau. Il est donc essentiel de lui en apporter par le biais des soins.
On vous partage les bons gestes et nos cosmétiques bio préférés pour restaurer l'hydratation quelque soit votre type de peau (sèche, mixte ou grasse).
Notre conseil en plus : pensez à bien vous hydrater de l'intérieur en buvant beaucoup d'eau.

L'acide hyaluronique, star de l'hydratation

Il existe de nombreux actifs naturels au pouvoir hydratant reconnu tels que l'aloe vera, la glycérine végétale, le miel, la rose ou les sucres végétaux.
Mais le must pour les peaux assoiffées c'est l'acide hyaluronique : une molécule qui agit comme un capteur d'eau et a la capacité de retenir jusqu'à 1000 fois son poids en eau.
Dans votre brume, votre sérum ou votre crème, c'est un allié précieux pour une peau repulpée.

Comment nettoyer une peau déshydratée ?

L'objectif? Nettoyer en douceur et maintenir l'hydratation, pour éviter les tiraillements.
Quelque soit son type de peau, on adopte le double nettoyage conforme à la méthode du layering, avec une huile démaquillante bio suivie d'un nettoyant visage doux.
L'huile permet de décoller maquillage et impuretés tout en restaurant le film hydrolipidique pour ne pas assécher la peau. On poursuit avec un nettoyant hydratant, à la texture crémeuse ou à base de miel pour un maximum de douceur.

La brume, indispensable des peaux déshydratées

Pour booster l'hydratation, on use et on abuse de brume ! À vaporiser généreusement juste après le rinçage du nettoyant ou après la douche pour neutraliser l'effet asséchant du calcaire et préparer la peau à recevoir les soins, mais aussi à tout moment de la journée pour rafraichir et désaltérer.
L'idéal c'est de choisir une lotion tonique bio enrichie en actifs comme l'acide hyaluronique ou l'aloe vera, pour une action hydratante renforcée.

Quel sérum hydratant choisir ?

Pour traiter la déshydratation sans changer toute sa routine, on mise sur un sérum hydratant aqueux, à appliquer avant la crème ou l'huile de soin.
Notre must have? Le sérum à l'acide hyaluronique!

Quelle crème bio pour peau déshydratée ?

On opte pour des formules ultra désaltérantes qui gorgent la peau en eau, à choisir toujours selon son type de peau.

Hydrater sa peau avec une huile : bonne ou mauvaise idée ?

Attention, les huiles végétales n'apportent pas d'eau à la peau donc elles ne peuvent pas être considérées comme hydratantes à proprement parler.
Néanmoins elles contribuent indirectement à l'hydratation de la peau en restaurant le film hydrolipidique qui retient l'eau dans les tissus.
L'huile visage bio sera donc intéressante pour une peau déshydratée, à utiliser en duo avec un sérum hydratant aqueux.
Appliquée le soir à la place de votre crème visage bio, elle pénètre en profondeur et booste la régénération cellulaire durant la nuit. 

Quel masque pour peau déshydratée ?

1 à 2 fois par semaine ou aussi souvent que vous en ressentez le besoin, offrez à votre peau un soin hydratant profond.