LES CARACTÉRISTIQUES DES HUILES VÉGÉTALES UTILES EN COSMÉTIQUE

La comédogénicité des huiles végétales

Une huile est dite comédogène si elle entraine la formation de comédons. Les comédons sont toutes les petites imperfections que l'on peut avoir sur la peau comme les boutons, les microkystes ou encore les points noirs. Ils apparaissent lorsque la peau produit un excès de sébum qui finit par obstruer les pores. Les peaux mixtes à grasses et surtout les peaux jeunes, sont généralement les plus sujettes aux comédons que l'on va retrouver au niveau des glandes sébacées.

Une huile comédogène est donc une huile qui va favoriser la formation de ces imperfections et par conséquent boucher les pores à long terme. Néanmoins, ces huiles peuvent très bien être utilisées de temps en temps et en particulier sur les peaux sèches, pour résoudre un problème spécifique comme les rides, les vergetures ou tout simplement pour réhydrater la peau.

Chaque huile possède un indice de comédogénicité qui dépend de 3 critères : sa fraîcheur, sa sensibilité à l'oxydation et sa vitesse de pénétration dans la peau. L'indice de comédogénicité d'une huile varie de 0 à 5, l'indice 0 étant non comédogène et l'indice 5 étant très comédogène. Si ces indices indiquent la probabilité qu'une huile soit comédogène, il est également important de considérer votre type de peau et par conséquent de possibles réactions inattendues. On conseillera donc aux peaux grasses à mixtes des huiles à l'indice faible entre 0 et 2, tandis que les peaux normales à sèches pourront plus facilement utiliser des huiles aux indices compris entre 0 et 5.

Non comédogène

  • Argan,
  • Arnica,
  • Avocat,
  • Baobab,
  • Calendula,
  • Cameline,
  • Carotte,
  • Chanvre,
  • Jojoba,
  • Karité,
  • Millepertuis,
  • Noisette,
  • pâquerette,
  • Pépin de Figue de Barbarie,
  • Reine des Prés.

Peu comédogène

  • Amande douce,
  • Brocoli,
  • Calophylle Inophyle,
  • Carthame,
  • Cassis,
  • Macadamia,
  • Mûre,
  • Nigelle,
  • Noyaux d'abricot,
  • Périlla,
  • Prune,
  • Pépins d'Argoussier,
  • Pépins de courge
  • Pépins de framboise,
  • Pépins de raisin,
  • Ricin,
  • Sésame.

Assez comédogène

  • Bourrache,
  • Chia,
  • Coco,
  • Lin,
  • Onagre,
  • Rose musquée.

Très comédogène

  • Germe de blé

Une huile végétale sèche ou grasse ?

Lorsqu'on applique une huile végétale sur la peau, il est possible de ressentir une sensation de gras, alors que l'huile ne pénètre plus aussi bien dans la peau. Ce phénomène est dû à la composition en acides gras de l'huile qui lui apporte une affinité plus ou moins forte avec la peau. Plus l'huile possède une forte affinité avec la peau, plus elle pénétrera rapidement et moins vous aurez une sensation de gras au toucher. Ce sont ces huiles végétales, pénétrantes, qui sont appelées huiles sèches. Les huiles sèches seront principalement composées d'oméga 3 et d'oméga 6 qui pénètrent plus facilement dans la peau, tandis que les huiles grasses seront plus constituées d'oméga 9. Le choix de l'huile végétale dépendra donc de vos besoins, si vous voulez conserver une peau mate, sans sensation de gras, il vous faut une huile sèche. Si le but est plutôt de satiner votre peau, une huile grasse sera tout à fait adaptée.

Voici quelques exemples d'huiles végétales au toucher sec ou gras :

  • Huiles sèches : Pépins de Raisin, Périlla, Onagre ou Chanvre.

  • Huiles grasses : Avocat, Karité, Prune ou Ricin.